dimanche, 07 mai 2017 02:02

Délimitation de la frontière maritime entre la Côte d’Ivoire et le Ghana : Le président Nana Akufo-Addo en faveur « d’une solution négociée » Featured

Written by Abidjan.net
Rate this item
(0 votes)
Alors que son prédécesseur avait choisi la voie judiciaire pour le règlement du litige qui oppose le Ghana et la Côte d’Ivoire sur la délimitation de la frontière maritime entre les deux pays, le nouveau président ghanéen, Nana Akufo-Addo est plutôt favorable à une solution négociée. Cette volonté du président ghanéen a été saluée par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara au cours d’un diner offert vendredi en l’honneur du président ghanéen en visite de travail et d’amitié dans le pays. « S’agissant de la question de la délimitation de la frontière maritime entre nos deux pays, je voudrais saluer votre disponibilité à œuvrer à une solution négociée en vue d’une gestion conjointe des ressources de la zone qui fait l’objet de discussion », a lancé Alassane Ouattara à son homologue ghanéen. Pour rappel, le Ghana et la Côte d’Ivoire se disputent le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter. L’affaire a été portée devant le Tribunal international du droit de la mer (TIDM), en Allemagne. Depuis février 2017, s’est ouverte dans cette juridiction une série d’audiences publiques destinées à délimiter la frontière maritime entre le Ghana et la Côte d’Ivoire. Cette zone de litige abriterait des gisements offshore, considérés comme les plus importants découverts en Afrique de l’Ouest depuis 10 ans.

Rechercher sur RadioManding

JOURNAL TV RTI

JOURNAL TV MALI

Radio Manding

Please update your Flash Player to view content.

Please publish modules in offcanvas position.