mardi, 12 janvier 2016 01:55

Ballon d'Or 2015: Découvrez les choix les plus bizarres des votants Featured

Written by 20minutes.com
Rate this item
(0 votes)
C’est notre petit jeu préféré dans la foulée de chaque cérémonie du Ballon d'Or. Fouiner dans la liste de la Fifa pour dégoter les choix les plus ubuesques des capitaines et des sélectionneurs affiliés. Certains votants n’ont en effet pas tout à fait la même conception de la « récompense suprême ». Où alors ils ont juste envie de placer leurs potes. Et n’ont évidemment rien suivi au foot cette année… Enfin bref, il y a des perles, et 20 Minutes a épluché tous les votes pour vous les trouver. >> A lire aussi : Le cinquième sacre de Lionel Messi à revivre en direct Le vote « J’aime la France ». Masauvakalo Fenedy, capitaine du Vanuatu, et Ronaldo Il est déjà dans le onze type de la Fifa pour l’année écoulée et ce n’est pas si mal. Du reste, Pogba a encore le temps de devenir Ballon d'Or. Sauf pour Masauvakalo Fenedy, capitaine du Vanuatu, qui a décidé de placer le milieu français en tête de son vote. Merci mon grand. On peut aussi bomber le torse pour notre Karim national, choisi par Cristiano Ronaldo qui n’allait pas bêtement donner son vote à Messi quand même Le vote « Moi nationaliste ? Pas du tout ». Vincent Company, capitaine de la belgique, et Joachim Low, sélectionneur de l’Allemagne Comme chaque année, Vincent Kompany se limite à choisir le meilleur joueur de Belgique. Pour 2015, il a placé Eden Hazard devant Kevin de Bruyne. Exit Thibaut Courtois, donc. Jaochim Low, le sélectionneur allemand préfère quant à lui piocher directement dans sa liste des 23. Neuer, Muller, Kroos, et on n’en parle plus. Nawalka Adam, le coach polonais est moins sectaire, mais il met quand même Robert Lewandowski en première position. Ludovic Obraniak n’était pas dispo. Le vote « J’ai mis n’importe quoi et je m’en fous ». Constantine Stephen Phillip, coach de l’inde On ignore qui est l’entraîneur de l’Inde Constantine Stephen Phillip, et quels sont ses réseaux, mais on n’a pas envie d’en savoir plus. Voter Alexis Sanchez en premier, c’est légal ? Et mettre Aguero en troisième position, alors que le type joue un match sur deux à peine ? On n’a pas trouvé beaucoup plus incohérent sur les votants de 2015. A part tous les types qui ont voté Yaya Touré, évidemment. A moins qu’ils ne soient tous fans de Manchester City ? Le vote « Ma boîte avant tout ». Les Argentins en général A se demander s’il arrive aux Argentins de sortir de Rosario de temps en temps. Comme chaque année, Lionel Messi a donné son vote à trois coéquipiers (mais pas à Neymar en premier faut pas déconner non plus). D’abord le mordeur fou Luis Suarez, ensuite le Brésilien, et puis enfin, Iniesta, qui continue à avoir son petit succès chez les retraités. Gerardo « Tata » Martino, ancien coach du Barça désormais entraîneur de l’Argentine, n’a pas fait preuve de beaucoup plus d’ouverture d’esprit : Messi, Aguero et Mascherano. Le vote « Je regarde la L1 de temps en temps ». Samsaliev Talant, sélectionneur du Kirghizstan Autant vous dire tout de suite qu’à part Zlatan, personne ne compte en L1 aux yeux du monde. Le Suédois récolte 21 votes, ce qui n’est pas si ridicule au final. En dehors d’Eric Hamren, son sélectionneur qui est obligé de voter pour lui sous peine de bannissement à vie, Ibrahimovic peut se targuer d’être le premier choix de Samsaliev Talant, le sélectionneur du Kirghizstan. Petit veinard, va.

Rechercher sur RadioManding

JOURNAL TV RTI

JOURNAL TV MALI

Radio Manding

Please update your Flash Player to view content.

Please publish modules in offcanvas position.